Conseils

Muscles et rétention d'eau en course à pied


Une consommation adéquate de liquide est essentielle avant, pendant et après l'exercice pour prévenir la déshydratation. Une consommation insuffisante de liquide peut entraîner un déséquilibre des niveaux d'électrolytes dans le corps et permettre à la température centrale de s'élever au-dessus des niveaux normaux. Une rétention d'eau excessive peut signaler des difficultés de contrôle des niveaux de fluide. Les exercices à haute intensité tels que la course à pied peuvent favoriser la rétention d'eau dans le corps, en particulier sur de longues distances ou par une chaleur extrême.

La perte d'eau

Courir à des vitesses élevées pendant de longues périodes entraîne une perte de liquide due principalement à la transpiration. Vous excrétez également de l'eau par l'urine et même par la respiration. Une perte extrême de liquide peut entraîner une déshydratation ou un déficit hydrique. Un déficit hydrique supérieur à 2% de votre poids peut nuire aux performances sportives et entraîner de graves problèmes de santé. La déshydratation vous invite à prendre plus de liquides; cela peut aussi inciter votre corps à retenir l'eau.

Déshydratation et hormones

Une course prolongée, en particulier à des températures élevées, peut entraîner une perte d'eau et une augmentation du sodium dans le sang. Votre corps produit des hormones qui agissent sur certains organes pour maintenir l'équilibre hydrique. L'une des hormones les plus importantes, l'hormone antidiurétique, agit sur les reins pour augmenter la rétention d'eau. Une autre hormone, l'aldostérone, empêche l'excrétion de sodium par les reins, ce qui favorise la rétention d'eau dans le corps. Par conséquent, un manque de liquide dans le corps pendant et après la course peut entraîner une augmentation des niveaux d'eau dans le corps car ces hormones tentent de corriger votre équilibre hydrique.

Rétention d'eau

En plus d'être retenue entre les cellules, l'eau peut également être stockée dans le foie et les muscles liés aux glucides sous forme de glycogène. Selon l'American Council on Exercise, un gramme de glycogène peut contenir jusqu'à 2,7 grammes d'eau, ce qui entraîne une augmentation du poids corporel de 3 à 5 livres. Les coureurs consomment souvent de grandes quantités de glucides, en particulier avant un événement sur de longues distances, ce qui entraîne un stockage plus important de l'eau dans les muscles. En outre, certains suppléments de renforcement musculaire, tels que la créatine, peuvent augmenter le risque de déshydratation ou de crampes musculaires.

La prévention

Consommer des quantités adéquates de liquide avant, pendant et après la course peut prévenir la déshydratation et la rétention d'eau ultérieure. Éviter les aliments riches en sodium qui favorisent la rétention d'eau aidera également à prévenir la prise de poids due à un excès de liquide. Enfin, les exercices dans des environnements à température contrôlée limiteront la transpiration extrême et la perte de liquide entraînant une rétention d'eau accrue.