Conseils

Faits sur l'endurance musculaire


Sans endurance musculaire, il est difficile de réaliser des activités qui vous obligent à utiliser en permanence des muscles spécifiques. Vous montrez votre endurance musculaire lorsque vous transportez de lourds paquets d'escaliers, que vous faites un jogging de 30 minutes, que vous ramez un bateau sur un long ruisseau ou que vous transportez un bambin de 15 livres dans un grand magasin. Vos muscles doivent non seulement être suffisamment forts pour gérer ces tâches, mais également résister à la fatigue lors d’une utilisation continue. Avoir une endurance musculaire permet à vos muscles d’exercer toute leur énergie pendant de longues périodes sans se fatiguer.

Force musculaire versus endurance musculaire

La force musculaire mesure la quantité de force que vous pouvez exercer avec un seul effort. L'endurance musculaire est le nombre de fois où vos muscles peuvent répéter une activité avant de se fatiguer. Par exemple, un champion de boxe peut être assez fort pour assommer son adversaire d'un coup de poing, mais il peut ne pas avoir l'endurance musculaire nécessaire pour frapper continuellement fort pendant 12 rounds d'un match de boxe. Lever des poids lourds peut développer la force musculaire, mais pour développer l'endurance, vous devez effectuer de nombreuses répétitions d'une activité de renforcement de la force tout en augmentant progressivement la résistance.

Fibres musculaires à commutation lente et rapide

Chaque muscle a des fibres à contraction rapide et à contraction lente. Les fibres à contraction rapide génèrent de courtes rafales de force et de vitesse et sont utiles pour ceux qui ont besoin de générer rapidement beaucoup de force. Des mouvements rapides et courts, comme balancer une tapette à mouche ou courir une course de 100 mètres, engagent les fibres à contraction rapide de vos muscles. Ces fibres ont tendance à se fatiguer rapidement et ont souvent besoin de récupérer une fois le mouvement rapide et répétitif terminé. Les fibres à contraction lente agissent longtemps avant de devenir fatiguées. Les fibres à contraction lente permettent de courir un marathon, d'effectuer 200 pompes ou de faire du vélo pendant deux à trois heures. Les fibres à contraction lente exercent une faible force pendant de longues périodes. Elles se développent lorsque vous effectuez des exercices qui développent votre endurance musculaire.

Endurance musculaire dynamique et statique

L'endurance musculaire dynamique est la contraction et la relaxation continues des muscles. L'endurance statique est le moment où les muscles restent contractés pendant de longues périodes. Vous développez une endurance musculaire dynamique en effectuant de nombreuses répétitions d’une activité d’entraînement en force avec une faible résistance. Les pushups et la natation sont des activités qui développent une endurance musculaire dynamique. L'endurance statique est développée lorsque vous exercez une contrainte continue sur un groupe spécifique de muscles. Les bras de fer ou le transport d'épiceries lourdes sur de longues distances développent une endurance statique car vos muscles restent actifs pendant ces activités.

Autres exercices d'endurance musculaire

Les squats et les fentes sont deux exercices de musculation qui développent une endurance musculaire des jambes. Les deux exercices travaillent les quadriceps, les fessiers, les ischio-jambiers et les mollets. Lorsque ces muscles sont forts et ont de l'endurance, vous serez capable de sauter, courir, grimper ou grimper pendant de longues périodes à pleine puissance. Les presseurs de bancs, les flexions de biceps et les coudes de banc développent une endurance musculaire dans le haut du corps, ce qui vous permet de faire plus facilement des pompes et de nager plusieurs longueurs. Les planches sont un exercice efficace pour développer une endurance musculaire statique. Cet exercice stabilise votre corps tout en activant vos muscles abdominaux, quadriceps, fessiers, deltoïdes et pectoraux.