Conseils

Quelles parties du corps sont ciblées par le jogging?


Le jogging peut être l'une des formes d'exercice les plus efficaces. Il est facile à faire et ne nécessite aucun équipement spécial, à l'exception d'une paire de chaussures confortable. Le jogging est bénéfique pour votre corps, votre esprit et votre santé globale, en particulier si vous suivez les recommandations de l'American College of Sports Medicine d'accumuler au moins 150 minutes d'activité physique par semaine. Maintenez ou améliorez votre condition physique tout en ciblant plusieurs parties du corps avec des séances de jogging régulières.

Système cardiorespiratoire

Le jogging effectue un numéro sur votre système cardio-respiratoire, qui comprend votre cœur, vos vaisseaux sanguins, votre sang, vos poumons et vos voies respiratoires. Pendant que vous courez, vos muscles sont en demande constante d’oxygène. Votre cœur et vos poumons doivent alors s'emballer pour amener de l'oxygène dans votre corps, le transporter vers vos muscles, transporter les sous-produits de déchets et les expulser de votre corps. Ce processus se répète tout au long de votre entraînement. Plus votre jogging est rapide, plus votre système cardiorespiratoire doit travailler fort pour accueillir vos muscles.

Système métabolique

Le jogging cible et accélère votre système métabolique, ce qui en fait un moyen efficace de brûler des calories. En fait, la clinique Mayo note qu'une personne de 160 livres peut brûler plus de 600 calories par heure en faisant du jogging. Votre système métabolique continuera de fonctionner à un rythme élevé pendant quelques heures après votre entraînement. Ainsi, même si vous ne faites pas d'exercice, votre corps continue de brûler des calories supplémentaires. Faites du jogging une partie intégrante de votre routine pour stimuler votre métabolisme et brûler les graisses.

Bas du corps

Comme vous vous en doutez, le jogging cible plusieurs muscles du bas du corps. Les quadriceps travaillent dur pour allonger les genoux à chaque foulée. Jogging en montée ou en descente augmentera encore la charge de travail des quads. Les mollets travaillent en permanence pour lever vos talons du sol et propulser votre corps en avant. Pendant votre jogging, le grand fessier stabilise et allonge les hanches, tandis que les muscles ischio-jambiers aident à l’extension de la hanche et sont les principaux moteurs de la flexion du genou. Jogging à l’inclinaison mettra davantage l’accent sur les ischio-jambiers et les fessiers.

Haut du corps

Bien que cela ne soit pas évident, le jogging cible également quelques groupes de muscles du haut du corps. Le rectus abdominis soutient votre torse, tandis que l'abdomen transversal stabilise votre bassin. Votre dos est tenu droit tout au long de votre jogging par les muscles de la colonne vertébrale. Enfin, vos biceps maintiennent une contraction isométrique pour garder vos coudes pliés et les deltoïdes se contractent à plusieurs reprises pour balancer vos bras au rythme de vos jambes.

Ressources