Conseils

Précautions d'étirement


Les étirements offrent des avantages indéniables pour le corps, notamment une plus grande liberté de mouvement, une relaxation accrue et un risque de blessure moindre pendant l'exercice. Cependant, l'étirement n'est pas intrinsèquement sûr. De mauvaises pratiques d'étirement peuvent entraîner des lésions aux articulations, aux muscles et aux tissus mous. Suivre les précautions de base en matière d'étirement peut aider à faire en sorte que les étirements aident votre corps plutôt que de lui nuire.

Réchauffez-vous d'abord

Les étirements sont souvent considérés comme un échauffement pour une autre activité, telle que la course à pied. Cependant, il peut être dangereux d'étirer des muscles qui n'ont pas été réchauffés. Lorsque les muscles sont "froids" pendant un étirement, ils sont plus susceptibles de se déchirer. Un bref échauffement de 5 à 10 minutes augmentera le flux sanguin vers les muscles et facilitera l’étirement. Un échauffement devrait être une activité de faible intensité, telle que la marche légère ou le jogging lent.

Augmenter l'étirement progressivement

Les étirements doivent être commencés lentement et en douceur. À mesure que les muscles s'allongent, l'étirement peut être approfondi. En règle générale, les étirements doivent être maintenus pendant au moins 30 secondes pour permettre aux tissus de s'allonger en toute sécurité. Il est important de respirer et de laisser les muscles se détendre. Pour un muscle très serré, des étirements peuvent être maintenus jusqu'à une minute. Les sensations dans les muscles associées à l’étirement en toute sécurité incluent des picotements, une légère brûlure ou une légère traction. Il peut y avoir un inconfort, mais pas de douleur.

Connaissez vos limites

Une flexibilité accrue est obtenue grâce à une pratique régulière et diligente. Il faut des semaines ou des mois pour augmenter votre flexibilité en toute sécurité. Aller trop loin, trop vite peut entraîner des blessures. Diminuez votre étirement ou arrêtez-vous si vous ressentez des sensations indiquant que vous êtes allé trop loin dans l'étirement, comme une douleur aiguë dans les muscles. Arrêtez immédiatement les étirements si vous ressentez des douleurs aux articulations, telles que les genoux ou les coudes. Les signes de commencer à aller trop profond peuvent inclure retenir votre souffle ou serrer votre mâchoire.

Évitez les méthodes dangereuses

L'étirement balistique est un type d'étirement dangereux qui implique de faire rebondir ou de balancer les muscles. Ce rebond peut provoquer des microtraumatismes dans les muscles, qui forment des tissus cicatriciels au cours de la guérison. Ce tissu cicatriciel resserre le muscle et diminue la flexibilité. Un étirement dynamique, dans lequel le muscle est déplacé dans une gamme complète de mouvements, peut devenir accidentellement un étirement balistique s'il n'est pas fait avec soin et intention. Les mouvements doivent être lisses et homogènes, non déchiquetés et gonflables.