Commentaires

Les squats travaillent-ils vos obliques?


Les squats développent la force dans tous les principaux muscles des jambes. Votre propre poids procure normalement une résistance suffisante pour augmenter la force, mais vous pouvez augmenter l'intensité avec des haltères ou une barre. Vos obliques stabilisent votre torse afin que vous puissiez maintenir votre équilibre lorsque vous vous accroupissez.

Technique

Pour effectuer un squat de base en utilisant votre propre poids comme résistance, tenez les pieds écartés de la largeur des hanches, les orteils légèrement pointés. Placez vos mains soit derrière votre tête ou sur votre poitrine. Contractez vos abdominaux et vos obliques pour garder le dos droit. Poussez vos hanches vers l’arrière puis pliez vos genoux pour vous abaisser en squat. Lorsque vous vous abaissez, votre dos aura tendance à s’effondrer vers l’avant. Continuez donc de contracter vos abdominaux et vos obliques pour maintenir le dos raide. Abaissez jusqu'à ce que vos cuisses soient parallèles au sol. Étendez vos genoux et vos hanches pour revenir en position debout. Si vous intégrez des haltères, tenez-les contre vos épaules. Si vous utilisez une barre, vous pouvez la placer à l’arrière de votre épaule à l’arrière de votre épaule ou la tenir contre votre clavicule.

Obliques

Pendant le squat, vos obliques se contractent pour vous aider à garder le dos droit. Ils stabilisent votre noyau, améliorant votre coordination et aidant à l'équilibre. Lorsque vous vous abaissez, votre muscle érecteur des épines, qui monte et descend votre colonne vertébrale, veille à ce que votre dos reste droit lorsque vous vous accroupissez et que vous vous redressez. Pour empêcher les érecteurs des épines de provoquer une hyperextension du dos, vos obliques et vos grands abdominaux, contractez et maintenez votre dos dans un bon alignement. En outre, Louie Simmons, professionnelle de la mise en forme, note que les obliques initient le mouvement ascendant lorsqu’elles sortent d’un squat.

Autres muscles

Parmi les autres muscles recrutés dans le squat, on compte le muscle grand fessier, le quadriceps, le muscle adducteur et les muscles soléaires. Dans un sondage mené par l'American Council on Exercise, des professionnels de la santé ont classé les squats parmi les meilleurs exercices pour développer le grand fessier. Le fessier maximus, ou les fesses, étend vos hanches pour entraîner vos jambes en arrière. Les quadriceps sont constitués de quatre muscles situés à l'avant de vos cuisses. Ensemble, ils redressent vos genoux. Le grand adducteur, situé à l’intérieur de votre cuisse, rapproche vos jambes du centre. Votre soléaire, ou muscle du mollet, redresse vos chevilles. Développer de la force dans ces muscles vous permet de vous pencher et de vous asseoir pour soulever des objets du sol avec plus de facilité et avec un risque de blessure moindre.

Squats aériens

Augmentez la demande de vos obliques en effectuant des squats aériens. Les squats suspendus nécessitent la même technique que les squats basiques du dos, mais vous tenez une barre sur votre tête avec les bras étendus. Cela rend votre top lourd et oblige donc vos obliques et autres muscles centraux à travailler encore plus fort pour vous empêcher de vaciller.