Commentaires

Comment arrêter les larmes musculaires dans les mollets en jouant au basket


Une déchirure musculaire au mollet peut vous obliger à rester assis sur le banc pendant le reste de la saison de basketball. Les larmes graves peuvent être débilitantes et nécessiter une intervention chirurgicale, mais même des larmes mineures peuvent s'aggraver si elles ne sont pas reposées. Il est plus facile de prévenir une souche de mollet que de la traiter, alors prenez des précautions pour jouer sans douleur et restez sur le terrain.

Étape 1

Échauffez vos muscles avant de jouer au basket. Le basket-ball nécessite des mouvements rapides des muscles de votre mollet, et les muscles froids ont un risque accru de se déchirer. Une marche rapide de 10 minutes ou un jogging léger avant de jouer réchauffe suffisamment vos muscles et facilite l’adaptation des veaux à l’impact physique du basket-ball. Habillez-vous chaudement par temps froid pour réduire la tension musculaire.

Étape 2

Effectuer un entraînement en force sur vos mollets. Un mauvais conditionnement diminue l'endurance de vos muscles et entraîne une fatigue musculaire. Si les muscles sont fatigués, les exercices de basket-ball placent trop de stress sur le muscle du mollet. Les rejets de veaux sont simples et efficaces pour renforcer vos mollets. Pour effectuer des soulèvements de mollets, placez vos pieds à plat sur le sol et à environ 6 pouces l'un de l'autre. Tenez un mur ou une balustrade comme support. Élevez votre corps sur la plante du pied pour rester sur vos pieds et maintenez cette position pendant cinq secondes, puis abaissez votre talon au sol. Répétez ce mouvement de haut en bas pour 15 répétitions. Vous pouvez augmenter l'intensité en tenant des haltères ou une barre.

Étape 3

S'étirer après avoir joué au basket. Les étirements provoquent un stress musculaire en créant de petites déchirures microscopiques dans le muscle. Le cycle d'étirement et de récupération de l'étirement est bénéfique pour améliorer la flexibilité, mais uniquement si les étirements sont terminés après le basket-ball et non avant. Parce que les étirements sollicitent temporairement les muscles, ils ne doivent jamais être suivis d’une activité physique intense ou intense; cela augmente le risque de fatigue musculaire. Pour étirer votre mollet, placez vos paumes à plat sur un mur à hauteur d’épaule. Gardez les bras et le dos droits. Reculez avec votre jambe gauche pour que vos pieds soient séparés d'environ 2 pieds dans une position de division. Gardez les deux pieds à plat sur le sol. Pliez votre genou droit vers le mur tout en portant votre nez à environ 3 pouces du mur. Appuyez sur votre talon gauche dans le sol. Maintenez la position pendant 30 secondes. Vous devriez ressentir une tension dans votre mollet mais aucune douleur. Si l'étirement est douloureux, relâchez la tension avant de tenir la pose.

Étape 4

Apprenez les techniques appropriées en consultant votre entraîneur de basketball. Si vous êtes sujet aux larmes aux muscles du mollet, quelque chose ne va pas. Si vous étirez régulièrement, conditionnez les muscles de votre mollet et que vous vous échauffez avant les jeux, il y a probablement une erreur dans votre jeu. Considérez les déchirures précédentes et déterminez si un motif existe, tel que la déchirure apparaissant lors du changement de direction, accélérant avant les sauts ou courant sur le terrain. Un coach informé et compétent travaillera avec vous pour corriger les techniques inappropriées.

Conseils

  • Portez des chaussures de sport confortables et confortables avec des semelles intérieures coussinées pour réduire la tension du mollet.
  • Jouez toujours au basket sur une surface plane et exempte de roches et autres débris.
  • Restez hydraté tout en jouant, car la déshydratation est liée aux crampes du mollet.