Commentaires

Exercices Tibial Anterior


Les coureurs récréatifs et les autres athlètes développent fréquemment un syndrome de stress tibial médial. Cette douleur à la jambe, communément appelée attelle au tibia, peut résulter d'un surentraînement. Selon un article de 2009 de la revue "Current Reviews in Musculoskeletal Medicine", elle pourrait se développer plus souvent chez les coureurs qui surpronent. Contrôler la pronation peut être la clé d'un traitement efficace et de la prévention pour ces coureurs. Le renforcement du tibial antérieur est un élément important de cette stratégie.

À propos du tibial antérieur

Le muscle antérieur du tibial est ancré aux deux tiers supérieurs du tibia et se fixe à la partie interne du pied, près de la voûte plantaire. La contraction de ce muscle produit une flexion dorsale et une inversion du pied. En d'autres termes, le pied se soulève et se soulève. La fonction la plus pratique du muscle est d'aider à contrôler l'atterrissage du pied pendant la marche et la course. Lorsque le talon touche le sol, le reste du pied est doucement abaissé au sol par un tibial antérieur contracté. La faiblesse de ce muscle augmente considérablement la force transmise par le pied et la jambe lorsque la voûte s’effondre brusquement à chaque pas. Des forces répétitives excessives comme celles-ci peuvent entraîner un syndrome de stress tibial médial.

Exercices isométriques

Lors du choix d'exercices de rééducation à partir de blessures sportives, les avantages potentiels de l'exercice sont mis en balance avec le potentiel d'aggravation de la blessure. Les exercices isométriques précèdent souvent les exercices de renforcement plus dynamiques. Dans son livre "Physiothérapie appliquée à la chiropratique", le Dr Richard Schafer préconise l'utilisation précoce d'exercices isométriques afin d'éviter toute nouvelle faiblesse et possibilité de développement d'une atrophie musculaire, tout en évitant des activités plus intenses. La marche au talon est un bon exercice isométrique pour le tibial antérieur. Debout, levez les orteils le plus haut possible et traversez lentement la pièce sans permettre à vos orteils de s’abaisser.

Exercices Concentriques

Un exercice concentrique est un exercice dans lequel le muscle se raccourcit lorsqu'il se contracte. Pensez aux boucles d'haltères par exemple. Lorsqu'il est approprié d'appliquer une résistance dans une gamme de mouvements, vous pouvez passer aux exercices concentriques. Pour le tibial antérieur, essayez de boucler une longueur de bande élastique ou de tube autour du pied. Asseyez-vous sur le sol avec votre jambe étendue devant vous et l'autre extrémité de la bande ou du tube ancré à quelque chose d'immobile. Ensuite, engagez le tibial antérieur en tirant vos orteils vers votre corps contre la résistance élastique. Répétez ce mouvement au point de fatigue légère dans le muscle.

Exercices Excentriques

Au cours d’un exercice excentrique, le muscle impliqué s’allonge tout en se contractant, par exemple lorsque vous portez un poids lourd au sol. Vous pouvez créer une séance d’entraînement excentrique pour votre tibial antérieur en descendant. Choisissez une pente assez raide et descendez très lentement. Essayez d’exagérer la position des orteils lorsque votre talon touche le sol. Ensuite, laissez lentement votre pied rouler vers l’avant lorsque vous transférez tout votre poids sur ce membre. Vous devriez rapidement commencer à sentir l'effort sur les tibias. Le tibial antérieur doit bien fonctionner sous une charge excentrique avant de reprendre votre activité courante.