Info

Pouvez-vous skier au soleil?


Avec la bouffée d'air frais et la majeure partie de votre peau recouverte, il est facile de sous-estimer la possibilité d'un coup de soleil en skiant. Cependant, la combinaison de la haute altitude et de la surface immaculée et réfléchissante de la neige augmente le risque de coup de soleil. Le froid et l'air sec peuvent entraîner des brûlures dues au vent en privant votre peau de l'humidité. Les mesures préventives peuvent vous aider à éviter complètement ces problèmes.

Rayons UV

Le soleil émet deux types de rayons ultraviolets qui atteignent la surface de la Terre, appelés rayons UVA et UVB. Bien que les rayons UVB soient les plus nocifs, les deux types contribuent aux dommages de la peau et aux coups de soleil. Selon l'Environmental Protection Agency, les rayons UV peuvent doubler de force lorsqu'ils sont réfléchis par la surface de la neige. Si vous ne portez pas d'écran solaire ou d'équipement de protection, cela augmente le risque de développer un coup de soleil.

Haute altitude

Toute la lumière ultraviolette émise par le soleil n’atteint pas la surface de la Terre. La couche d'ozone bloque presque entièrement les rayons UVC extrêmement nocifs et filtre les autres formes de lumière ultraviolette. Une filtration supplémentaire est assurée par les particules présentes dans l'atmosphère terrestre, qui réduisent la force des rayons qui atteignent la surface de la Terre. Comme il y a moins de particules dans l'atmosphère pouvant servir de filtres UV en haute altitude, les skieurs sont exposés à environ 4 à 5% de lumière ultraviolette supplémentaire par tranche de 1 000 pieds d'altitude.

Exposition de la peau

Malgré la résistance accrue des rayons ultraviolets sur une pente de ski, la majeure partie de votre peau est généralement recouverte pour faire face aux conditions froides et venteuses. Cependant, de nombreuses visières et écrans faciaux sont transparents, n'offrent que peu de protection contre les rayons UV et ne couvrent pas votre visage. En plus de concentrer les rayons du soleil sur votre visage, cela augmente les risques de brûlure par le vent. L'air froid et sec qui se précipite sur votre peau provoque des symptômes similaires à ceux des coups de soleil, notamment rougeurs, sécheresse, desquamation de la peau et douleur.

La prévention

Le meilleur moyen de prévenir les brûlures de vent et les coups de soleil pendant le ski est de ne pas laisser la peau exposée aux éléments. Les écrans faciaux et les visières protégeant des rayons UV peuvent bloquer le vent et les rayons UV tout en vous permettant de respirer et de voir confortablement. Pour une protection supplémentaire, vous devez couvrir toute la peau exposée avec un écran solaire. Utilisez un écran solaire hydratant pour éviter les dommages causés par les coups de soleil et les coups de vent, et renouvelez l'application régulièrement pour éviter que les bienfaits de votre écran solaire ne diminuent pendant votre séjour sur les pistes.